Je veux signaler un numéro surtaxé vocal ou SMS

Signaler facilement un numéro vocal ou SMS surtaxé avec l’annuaire inversé surmafacture.fr

Le site surmafacture.fr propose un annuaire inversé permettant de retrouver et, si nécessaire signaler, un service facturé via la solution SMS+ ou un numéro spécial vocal (aussi nommé “Numéro SVA”).

Cet annuaire est facilement accessible sur la page d’accueil et le menu supérieur, mais plusieurs accès sont également présents dans les différentes pages de ce site.

annuaire inversé surmafacture.fr

Comment signaler ?

En cas d’un problème avec un service utilisant un numéro spécial, il suffit de :

  1. Rechercher le fournisseur d’un service avec l’annuaire inversé surmafacture.fr en indiquant le numéro utilisé.
  2. cliquer sur le bouton “signaler un problème relatif à ce numéro” situé en dessous de la fiche.
  3. renseigner le formulaire de signalement¹.

Le signalement est anonyme. Il pourra être consulté par l’af2m², les opérateurs télécoms, le fournisseur du service, et éventuellement les autorités publiques. Les informations personnelles demandées seront utilisées uniquement pour la validation du signalement, elles seront ni conservées, ni transmises à l’éditeur du service.

Un signalement ne constitue pas une réclamation. Il ne fera pas l’objet d’un traitement personnalisé ou d’une réponse. Les réclamations doivent être effectuées directement auprès du service-client de l’éditeur du service grâce aux coordonnées fournies par l’annuaire inversé surmafacture.fr.

Annuaire inversé surmafacture.fr
¹Les résultats de recherche et le dispositif de signalement pour les numéros SVA sont hébergés sur la plateforme partenaire infosva.org, gérée également par l’association af2m.
²Association Française pour développement des services et usages Multimédias Multi-opérateur – gestionnaire du site surmafacture.fr et organisme chargé de l’autorégulation en collaboration avec les pouvoirs publics des marchés du paiement sur facture opérateur et numéros SVA.

A quoi sert un signalement ?

Les opérateurs télécoms encadrent fortement les services accessibles via des numéros courts SMS+ ou des numéros spéciaux vocaux afin de protéger leurs clients de pratiques déloyales ou frauduleuses. Tout éditeur de service ayant recours à ces numéros s’engage contractuellement auprès des opérateurs à respecter la réglementation en vigueur, ainsi que les règles déontologiques fixées par le marché.

Pour s’en assurer, les opérateurs télécoms ainsi que l’association af2m¹ effectuent des contrôles réguliers. Ces contrôles peuvent se faire de manière :

  • préventive, en effectuant des vérifications sur la société proposant le service, ou en validant le service avant l’attribution d’un numéro,et
  • réactive, à travers des tests aléatoires ou ciblés basés sur les réclamations clients ou les signalements effectués par les consommateurs.

Les informations récoltées dans le cadre des signalements sont donc un pilier essentiel pour lutter contre les fraudes pratiquées à travers des numéros spéciaux SMS+ ou vocaux, permettant aux opérateurs télécoms et aux pouvoirs publics d’agir contre les services frauduleux.

Quand faut-il signaler un numéro court SMS+ ou un numéro spécial vocal ?

Il est conseillé de signaler lorsque vous estimez que les pratiques commerciales de l’éditeur de ce service sont déloyales ou frauduleuses, car il :

  • Ne communique pas clairement sa tarification,
  • présente des pratiques commerciales agressives avec des messages invasifs, répétitifs et pouvant donner lieu à une “vente forcée”,
  • ne livre pas le contenu ou le service promis.

Il est également possible de signaler si, après une recherche effectuée dans l’annuaire inversé, vous constatez que :

  • les informations affichées sont erronées,
  • l’éditeur du service est injoignable via les coordonnées indiquées.

Il est cependant important de rappeler que le dispositif de signalement proposé avec l’annuaire inversé présent dans ce site vise exclusivement les services ayant recours à des numéros courts SMS+ et numéros spéciaux vocaux.

D’autres dispositifs de signalement mis en place, soit par les pouvoirs publics, soit dans le cadre d’initiatives d’autorégulation, sont disponibles pour lutter contre d’autres désagréments tels que :

Signaler les messages SMS indésirables et le phishing par SMS

Visiter ce site

S’inscrire gratuitement afin de ne plus être démarché téléphoniquement

Visiter ce site

Signaler un problème à la répression des fraudes
en toute transparence avec l’entreprise.

Visiter ce site

Signaler les spams sur les messageries email

Visiter ce site

Cela peut vous intéresser 

Qu’est-ce qu’un “numéro SVA” ou “numéro vocal spécial” ?

Sont des numéros spéciaux vocaux ou “numéro SVA” :

les numéros à dix chiffres commençant par 08,
les numéros courts à six chiffres commençant par 118 […]

en savoir plus

Je vois des achats SMS+ sur ma facture, qu’est ce que c’est ?

SMS+ fait partie des solutions de paiement sur facture opérateurs proposées par Bouygues Telecom, Euro Informations Telecom¹, Orange et SFR. Elle permet de payer […]

en savoir plus

Je suis démarché par téléphone, comment ne plus recevoir ces appels ?

Bloctel est un service gratuit mis en place par les pouvoirs publics, afin de protéger l’utilisateur du démarchage téléphonique […]

en savoir plus

Je suis responsable d’un mineur ou d’un adulte en situation de fragilité.

Il est tout à fait possible de souscrire et gérer un abonnement mobile ou fixe destiné à un mineur ou à une personne sous tutelle/curatelle sans avoir à craindre de mauvaises surprises. […]

en savoir plus