Connaissez-vous l’histoire de l’arrivée du don par SMS en France ?  

L’autorisation du don par SMS fête bientôt ses 5 ans en France, mais connaissez-vous cette nouvelle forme de générosité ?

Au début des années 2000 le don par SMS a été autorisé par le gouvernement de manière exceptionnelle lors de grandes catastrophes naturelles (Tsunami, tremblement de terre,…). Et pourtant ce moyen de collecte pratique et innovant, en place depuis de nombreuses années en Angleterre notamment, était très attendu par les associations françaises depuis de nombreuses années. En effet, face à un public de donateurs plus vieillissant, et des montants collectés moins importants, les associations espéraient proposer un canal de collecte plus adaptée pour un public plus jeune, et donner la possibilité aux plus petites bourses de faire preuve de générosité grâce à des micro-dons (2 à 10 euros).

C’est en 2016, à la suite d’une forte mobilisation des associations au sein de France Générosités et des opérateurs télécoms, que le don par SMS trouve enfin un cadre légal en France grâce à l’adoption de la loi dite “pour une République numérique” portée par Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du numérique à l’époque.

La Croix Rouge Française et l’Unicef sont les premières associations à se lancer, suivies très rapidement par plusieurs dizaines d’autres organismes.

De par sa simplicité le don par SMS a prouvé son efficacité notamment dans le cadre d’appels aux dons suite à des catastrophes naturelles ou humanitaires nécessitant des dons rapides – mais il est également fortement apprécié à l’occasion d’émissions de télé consacrées à des causes ou associations.

Comment ça marche ?

Il suffit d’un simple SMS ! Chaque association se voit attribuer un numéro court à 5 chiffres. Elle choisit le(s) montant(s) de dons disponibles ainsi que le mot-clé qui les déclenche.

Le donateur n’a qu’à envoyer par SMS le mot-clé indiqué au numéro court de l’association. Le montant du don est reporté sur la facture mobile du donateur, aucune information personnelle ou bancaire n’est transmise à l’association bénéficiaire.

Depuis 2018, le don par SMS a été également autorisé pour les association cultuelles.

Et bientôt il sera également possible d’effectuer des dons récurrents en ligne, à faible montant et sans engagement de durée, avec report sur la facture mobile.